Un entretien annuel…inhabituel

  • Article  •
  • Épisode  •
  • Thematique  •
  • #Tags  •
Brève

Comment les entreprises "plates" et "libérées" gèrent-elles l'entretien d'évaluation ?

L’entreprise libérée, c’est une organisation dans laquelle les salariés sont libres d’entreprendre les actions qu’ils estiment les meilleures pour l’entreprise, et dans laquelle ils ont toute autonomie sur les modes de réalisation de leurs missions. Pas étonnant, dans ce cadre, que l’évaluation repose sur le but final, c’est-à-dire la satisfaction du client. L’entreprise de nettoyage de bureaux Clinitex a ainsi choisi de laisser les salariés libres de leurs horaires de travail, dans une certaine fourchette, sans exercer aucun contrôle. C’est le niveau de contentement de leurs clients qui permet d’évaluer le travail effectué. Dans les entreprises “plates”, c’est-à-dire avec des hiérarchies allégées, on mise beaucoup sur l’évaluation par les pairs. C’est ce que fait l’entreprise WL Gore & associates, dans laquelle le collaborateur est accompagné dans son travail au quotidien par un leader qui lui donne régulièrement du feedback.

Brève

S'auto-évaluer quand on est travailleur indépendant

Fixer ses objectifs de performance, ses accomplissements et faire le bilan du chemin professionnel parcouru est une préparation en bonne et due forme de son entretien RH quand on est salarié. Mais quand on est indépendant, comment s’y astreindre et ne pas perdre de vue les objectifs ? Le site américain Contently recommande d’une part de faire la liste de ses clients et projets existants et d’indiquer les expériences les plus épanouissantes professionnellement. Puis, de fixer les objectifs à atteindre pour l’année : quelles sont les améliorations à apporter ? Et surtout quelles sont les étapes nécessaires pour y parvenir ? Le site souligne qu’il est important de ne pas négliger ses propres besoins en formation pour atteindre ses objectifs dans un temps réaliste.

à la une

L’entretien annuel va-t-il disparaître ?

Peu adapté aux parcours de carrière moins linéaires, stressant pour les salariés et peu apprécié par les plus jeunes, l’entretien...

Parole d'expert
Pierre-Guy Hourquet

Pierre-Guy Hourquet fondateur de H&Co

‘’ Pierre-Guy Hourquet est le fondateur de H&Co, un cabinet de conseil en management qu’il a créé pour mettre au service... ’’

Data

95%

C'est le pourcentage de managers n'étant pas satisfaits du process classique d’évaluation de la performance au travail.

Source : Analyse des tendances RH 2017 du cabinet Deloitte - France

Data

10%

C'est le pourcentage d'entreprises, comme Google ou Adobe par exemple, ayant mis fin aux revues annuelles au profit d’une évaluation en continue.

Source : Analyse des tendances RH 2017 du cabinet Deloitte - France

Point de vue

Développer les savoir-être

Les « soft skills » ne remplacent pas les savoir-faire, ils les renforcent.

et si demain ?

Et si demain on évaluait son patron lors de l'entretien annuel ?