Tous solidaires contre le gaspi alimentaire

  • Article  •
  • Épisode  •
  • Thematique  •
  • #Tags  •
Brève

Finie la date de péremption, bienvenue l’étiquette intelligente !

Dans le futur, pour combattre le gaspillage, le frigo intelligent du logis lira les dates de péremption des produits pour vous aider à lutter contre le gaspillage. Oui mais que fait-on maintenant ? C’est ce que s’est demandé Solveiga Pakstaite, une innovatrice slovène. Elle a inventé une étiquette intelligente qui remplace les dates limites de consommation, jugées peu précises et responsables d’une partie du gaspillage alimentaire. Le label “Bump Mark”, composé d’éléments biologiques, passe d’une texture lisse à une texture bosselée quand le produit n’est plus bon. Bonus : les personnes aveugles et malvoyantes peuvent aussi évaluer elles-mêmes la fraîcheur de leurs produits alimentaires, et donc se tourner plus facilement vers des produits frais sans risques d’intoxication.

Brève

Ces restaurants qui luttent contre le gaspillage

Dans les cuisines des restaurants, cela bouge : certains partent à la chasse au gaspillage alimentaire. Après avoir encouragé le recours au “doggy bag”, l’Umih (l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie) a invité les grands de la gastronomie le 16 octobre 2016, à l’occasion de la journée nationale contre le gaspillage alimentaire, pour sensibiliser à la cause mais aussi faire naître un livre de recettes : Les chefs s’engagent, leurs recettes anti-gaspi. De son côté, la société Framheim a créé le label “Restaurant Engagé Anti-Gaspi”, qui distingue et valorise les établissements qui luttent contre le gaspillage alimentaire. Enfin, le mouvement anti-gaspi prend de l’ampleur grâce aux actions engagées des chefs médiatiques. Parmi eux, on compte Massimo Bottura, chef italien étoilé, propriétaire de l’Osteria Francescana à Modena, qui a lancé en 2015 Food for Soul, des cantines solidaires qui offrent des plats aux plus démunis en utilisant les restes des restaurants.

à la une

Changer les comportements individuels : une priorité

La lutte contre le gaspillage alimentaire se mène dans les restaurants, les supermarchés et même auprès des producteurs et intermédiaires,...

Parole d'expert
Jean-François Recco

Jean-François Recco responsable des partenariats

‘’ Biocycle est une association d'intérêt général qui lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaires. Jean-François Recco, coordinateur chez Biocycle,... ’’

Data

149 millions

C’est le nombre de repas distribués chaque année grâce aux dons d’invendus alimentaires de la grande distribution aux associations.

Source : Fédération du commerce et de la distribution 2017 - France

Data

20 kilos

C’est la quantité de déchets alimentaires jetés par chaque Français chaque année, dont 7 kilos de produits encore emballés. C'est l'équivalent d'un repas par semaine.

Source : Le Figaro - France 2017

Point de vue

Jamais perdu

et si demain ?

Et si demain les entreprises reversaient les repas non-consommés à des associations caritatives ?