Les notes de frais, c'est réglé

  • Article  •
  • Épisode  •
  • Thematique  •
  • #Tags  •
Brève

Gérer ses frais professionnels quand on est freelance

Quand on n’a pas d’employeur à qui transmettre une note de frais pour un déjeuner de travail, la gestion des dépenses professionnelles est particulièrement cruciale. Pour le freelance, le nerf de la guerre, c’est donc de facturer précisément son temps de travail -- déjeuners professionnels inclus. Certaines solutions permettent de comptabiliser le temps réel passé sur chaque mission et pour chaque client. On peut aussi l’associer à un logiciel de facturation automatisé. Pour suivre ses frais, des applications de gestion budgétaire permettent d’élaborer son budget de manière réaliste et centralise dans un seul endroit toutes les factures.

à la une

Faut-il réinventer le système des notes de frais ?

Long, inefficace, décourageant… le processus classique de gestion des frais professionnels est peu plébiscité (c’est le moins que l’on puisse...

Data

59%

C’est le pourcentage des voyageurs d’affaires français consacrant plus de 30 minutes quotidiennement à la gestion de leurs notes de frais.

Source : Enquête KDS - France 2016

Data

600 M€

C’est le montant des notes de frais professionnels non réclamés dû à des montants trop faibles, la perte des justificatifs ou le non envoi des demandes de remboursement.

Source : Étude Unit4 2015 - France

Point de vue

Simplifier le complexe

Faire oublier la lourdeur de la gestion des frais professionnel, c’est tout un métier

à la une

Comment le numérique facilite la gestion des notes de frais

Les notes de frais, c’est entendu, c’est un processus lourd auquel personne n’aime se plier. Heureusement, il existe des solutions...

et si demain ?

Et si demain un système de bonus/malus était mis en place lors du remboursement des notes de frais selon la responsabilité de vos dépenses : transports écologiques, repas bios ou locaux…