• Article  •
  • Épisode  •
  • Thematique  •
  • #Tags  •

Que du bon dans la promotion du sport

L’entreprise est un terrain idéal pour donner l’envie du sport à certains et la conforter pour d’autres.

Les actions visant à promouvoir la pratique sportive viennent tant des représentants du personnel que des directions et c’est tant mieux. Persuadé des multiples effets bénéfiques du sport pour les salariés, leurs conjoints et leurs enfants, le groupe Up s’emploie à faciliter l’accès à une offre sport en proposant un outil de promotion de l’activité physique avec le Chèque Sport et Bien-Etre. Sans engagement, sans abonnement, le Chèque Sport et Bien-Etre est une aide financière pour retrouver ou garder la forme. Les salariés bénéficiaires disposent d’une totale liberté de choix pour sélectionner leur abonnement annuel à un club de sport ou pour essayer occasionnellement des activités plus diverses proposées par un réseau national de plusieurs milliers de partenaires.

Hors budget vacances, les familles consacrent au budget des loisirs 662 € en moyenne, selon le baromètre Sofinco de juillet 2017. Si le budget annuel moyen est à 900 € par famille chez les cadres, il pèse 388 € pour les foyers les plus modestes. Pour beaucoup, pas question de faire une croix sur cette dépense qui sert à 40 % aux enfants. L’entreprise, c’est le terrain idéal pour découvrir de nouveaux sports et activités ou pour tout bonnement trouver la motivation de s’y mettre. De quoi enrichir les liens entre les salariés alors que les études convergent pour affirmer que l’activité physique réduit significativement les risques de maladies coronariennes et de cancers. Un salarié en bonne santé devrait en théorie pratiquer 150 minutes de sport par semaine. C’est le niveau d’activité physique optimal du chasseur-cueilleur des temps modernes.